Racheter des trimestres et/ou des cotisations

Le rachat de trimestres et/ou de cotisations peut vous permettre d’optimiser votre retraite.

Qui est concerné ?

Toutes les personnes qui n’ont pas validé quatre trimestres par année d’affiliation, ainsi que les années d’étude si la CAVP est la première Caisse d’affiliation à l’issue des études.

Que pouvez-vous racheter ?

Douze trimestres au maximum, seuls ou avec les points correspondants, sans totaliser plus de quatre trimestres par année civile et à condition que ces trimestres n’aient pas déjà été validés par un autre régime de retraite de base obligatoire.

Jusqu’à quand ?

À tout moment de votre carrière, que vous soyez en exercice ou non, jusqu’à la date d’effet de votre retraite.

À quel coût ?

Le coût d’un rachat est fixé chaque année par arrêté ministériel ; il dépend de la moyenne des revenus de vos trois dernières années d’activité (libérales ou non) et de votre âge lors du rachat.

Quelles démarches ?

Nous vous invitons à nous faire une demande de devis préalable en nous retournant le formulaire prévu à cet effet que vous pouvez télécharger directement dans l'encadré ci-contre, accompagné des justificatifs demandés par courriel à cotisants@cavp.fr ou par courrier à l’adresse indiquée ci-contre. Ce n’est qu’après cette première démarche que vous pourrez effectuer une demande écrite de rachat.

Ce type de rachat n’est possible que lors de la liquidation de la retraite. Toutes les années permettant d’atteindre une retraite entière (soit 41,50 annuités en 2019 ou 166 trimestres) peuvent être rachetées à condition d’avoir exercé au moins pendant dix ans à titre libéral. Une proposition de rachat vous sera faite lors de l’envoi de votre Titre de retraite.

Chaque affilié peut racheter jusqu’à six années de cotisation (24 trimestres) dans la limite de la durée d’assurance maximale, fixée à 41,50 annuités en 2019, et en tenant compte des trimestres qui auraient été validés dans les autres régimes.