Comment une retraite par capitalisation est-elle calculée ?

Imprimer

Tout au long de votre activité de pharmacien libéral, vos cotisations du régime complémentaire par capitalisation, additionnées des intérêts issus des placements financiers réalisés par la CAVP, déterminent un capital constitutif.

Lorsque vous liquidez votre retraite, ce capital constitutif est converti en rente viagère qui vous est versée, mensuellement à terme échu, jusqu’à votre décès ou jusqu’à celui de votre conjoint si vous avez fait le choix de la réversion.

C’est un pourcentage appelé « terme de rente » qui permet de convertir votre capital en rente viagère. Ce terme tient compte de plusieurs paramètres : l’âge de départ à la retraite, la table de mortalité en vigueur, le taux d’intérêt technique, le choix ou non de la réversion, l’écart d’âge entre les conjoints en cas de réversion.

Le taux d’intérêt technique correspond au niveau de performance minimal  garanti annuellement par la CAVP pendant toute la période de service de la rente. Il est déterminé au moment où vous liquidez votre retraite. La valeur de ce taux est encadrée par la réglementation ; elle ne peut excéder 60 % du taux moyen des emprunts d’état.

Au taux d'intérêt technique viendra s’ajouter, chaque année, une participation aux résultats des produits financiers versée sous forme de revalorisation.

  • Montant du capital constitutif x terme de rente = rente annuelle (hors revalorisation)
  • (1 + performance distribuée)  - 1 = revalorisation annuelle différenciée
    (1 + taux d'intérêt technique)  
 
  • simulateur de retraite
  • aide et téléchargements
  • dossier de capitalisation
  • témoignages
  • Lors de l'installation