Comment votre retraite est-elle calculée ?

La CAVP ne prend en charge que la partie de la retraite qui est due au titre de votre affiliation en tant que pharmacien libéral.

Comment votre retraite est-elle calculée ?

Si vous avez exercé d'autres activités, vous devez vous adresser aux autres organismes de base et complémentaires auprès desquels vous avez cotisé pour faire liquider vos autres retraites. Cette information figure sur le relevé de situation individuelle qui vous est adressé par le GIP union retraite à partir de 35 ans et qui vous est ensuite envoyé tous les 5 ans (voir www.info-retraite.fr).

La retraite de base est calculée en points.

Le nombre de points qui vous est attribué chaque année est défini en fonction du montant de votre cotisation annuelle elle-même déterminée en fonction de votre revenu d'activité non salarié.

cavp-calcul-pension-regime-vieillesse-base.jpg#asset:307013

Le montant annuel d’une pension de retraite de base à taux plein équivaut au nombre de points validés au cours de votre activité de pharmacien libéral multiplié par la valeur du point, qui est de 0,5672 € depuis le 1er octobre 2017.

Notez que votre pension de retraite sera minorée si vous ne remplissez pas les conditions requises pour pouvoir bénéficier du taux plein.

La retraite complémentaire par répartition dépend du nombre d'annuités cotisées.

Le montant annuel de l’allocation du régime complémentaire par répartition équivaut au nombre d’annuités cotisées au cours de votre activité de pharmacien libéral multiplié par la valeur d’une annuité de référence.

L’allocation de référence est fixée, en 2018, à 264,58 € par annuité cotisée (soit 10 980 € pour une carrière entière de 41,50 annuités et une retraite à taux plein à 65 ans).

Une minoration est appliquée si vous n’avez pas atteint l’âge du taux plein. Si vous dépassez l’âge du taux plein et que vous êtes né(e) après 1952, une surcote est appliquée.

Enfin, une majoration de 10 % (hommes et femmes) est attribuée si vous avez élevé trois enfants ou plus.

La retraite complémentaire par capitalisation vous est versée sous la forme d’une rente viagère dont le montant est déterminé en fonction d’un coefficient de conversion du capital constitutif en rente viagère. Plusieurs paramètres sont utilisés pour convertir votre capital constitutif en rente viagère : l’âge de votre départ à la retraite, les tables de mortalité en vigueur à la date de votre départ pour votre génération, le taux d’intérêt technique (intérêts précomptés versés d’avance pour majorer le montant de votre pension de retraite), le choix ou non de la réversion et l’écart d’âge entre les deux conjoints (en cas de réversion).

À noter : le montant de votre capital constitutif figure sur l'Extrait de compte que nous vous adressons chaque année.

Réservée aux biologistes médicaux conventionnés, la retraite des prestations complémentaires de vieillesse est calculée en points. Le nombre de points qui vous est attribué chaque année est lié pour une part à votre cotisation forfaitaire et, pour une autre part, à la partie de votre cotisation proportionnelle à votre revenu d’activité non salarié.

cavp-calcul-pension-regime-asv.jpg#asset:307014Points-pcv.jpg#asset:307015

Le montant annuel d’une pension de retraite des prestations complémentaires de vieillesse dépend du nombre de points validés au cours de votre activité. La valeur des points dépend de leur période d’acquisition (voir tableau ci-dessus).

Une minoration de 1,25 % est appliquée par trimestre manquant avant l’âge du taux plein.

Une majoration de 10 % est attribuée (hommes et femmes) si vous avez élevé trois enfants au moins.

Si vous contestez les données utilisées pour le calcul de vos droits à la retraite, vous disposez d’un délai de deux mois, à compter de la réception du courrier accompagnant votre titre de retraite, pour saisir la Commission de recours amiable de la CAVP.

Par ailleurs, si vous entendez faire annuler votre demande de retraite, il conviendra de saisir le Département allocataires de la CAVP dans ce même délai.