Le fonctionnement des régimes auxquels vous cotiserez

En tant que pharmacien libéral, vous cotisez à un régime de prévoyance et à deux ou trois régimes d’assurance retraite.

Le régime invalidité-décès vous donne droit à diverses prestations.

Si vous êtes reconnu invalide, cotisant à la CAVP et à jour de vos cotisations, une allocation annuelle de 12 852 € vous sera versée, ainsi qu’à chacun de vos enfants*, et une allocation annuelle de 6 426 € sera servie à votre conjoint.

En cas de décès, un capital de 19 278 € est versé à votre conjoint survivant et une allocation annuelle de 12 852 € est servie à votre conjoint survivant et à chacun des enfants*.

* jusqu’à 21 ans ou 25 ans dans le cas de poursuite des études

Le régime vieillesse de base

Le régime vieillesse de base est un régime géré par répartition. Vos droits sont constitués de points acquis proportionnellement à vos revenus d’activité non salariés dans la limite de 550 points par an. La valeur en euros du point est revalorisable chaque année.

Le régime complémentaire

Le régime complémentaire comporte une part gérée par répartition et une autre gérée par capitalisation.

Pour ce qui est de la part gérée par répartition, lorsque vous prendrez votre retraite, vous percevrez, selon votre âge, un montant correspondant au nombre total d’annuités durant lesquelles vous aurez cotisé à la CAVP. Pour ce qui est de la part gérée par capitalisation, lors de votre départ à la retraite, le capital que vous aurez constitué vous sera versé sous la forme d’une rente viagère revalorisable. Plusieurs paramètres seront pris en compte pour convertir votre capital constitutif en rente viagère : votre âge au moment de votre départ à la retraite, les tables de mortalité en vigueur à la date de votre départ pour votre génération, le taux d’intérêt technique (intérêts précomptés versés d’avance pour majorer le montant de votre pension de retraite), le choix ou non de la réversion et l’écart d’âge entre les deux conjoints (en cas de réversion).

Le régime des prestations complémentaires de vieillesse si vous êtes biologiste médical conventionné

Le régime des prestations complémentaires de vieillesse est un régime géré par répartition. Vos droits sont constitués de points dont l’acquisition est liée, pour une part, à une cotisation forfaitaire et, pour une autre part, à une cotisation proportionnelle à vos revenus d’activité non salariés. L’ensemble des points acquis ne peut excéder 312 points par an.

La valeur en euros du point, qui dépend de sa période d’acquisition, est revalorisée chaque année.


Pour aller plus loin, consultez le montant 2018 des prestations invalidité-décès du pharmacien libéral disponible ci-contre.