Votre radiation

La date qui figure sur votre certificat de radiation du Conseil national de l’Ordre des pharmaciens est celle prise en compte pour déterminer la date de votre radiation de la CAVP en tant que pharmacien en activité.

Jusqu'à quand cotiser à la CAVP ?

Vous êtes tenu(e) de cotiser à la CAVP jusqu'au dernier jour du trimestre civil au cours duquel vous êtes radié(e) de la section de l'Ordre des pharmaciens à laquelle vous étiez inscrit(e).

Pour clôturer rapidement votre dossier de cotisant, adressez-nous par courriel à cotisants@cavp.fr ou par courrier à l’adresse indiquée ci-contre, la photocopie de votre certificat de radiation du tableau de l'Ordre auquel vous étiez inscrit(e).

Une régularisation des cotisations obligatoires

De plus, conformément à la législation en vigueur(1) et dans un délai de 90 jours suivant la date de votre radiation, vous êtes tenu(e) de nous communiquer vos revenus d'activité non salariés N et N-1 afin que nous puissions procéder à la régularisation de vos cotisations.
Pour ce faire, adressez-nous par courriel à cotisants@cavp.fr ou par courrier à l'adresse indiquée ci-contre les formulaires Déclaration de revenus 2018 et Déclaration de revenus 2017 que vous pouvez télécharger directement dans l'encadré ci-contre.

(1) décret n° 2017-1894 du 30 décembre 2017

Changement d'adresse ?

L’affiliation à la CAVP étant liée à votre exercice professionnel libéral, votre adresse professionnelle est l’adresse de référence durant votre période d’activité.

Dès votre radiation de la CAVP en tant que pharmacien en activité, l’adresse de référence devient l’adresse personnelle que vous nous avez communiquée.

Afin de recevoir les informations concernant la situation de votre compte personnel et de percevoir vos prestations de retraite, il est indispensable de nous communiquer tout changement d’adresse et de coordonnées :

  • directement sur ce site depuis votre espace personnel,
  • par courriel : cotisants@cavp.fr,
  • par courrier à l’adresse indiquée ci-contre.
En savoir +

Si vous ne faites pas liquider pas votre retraite au moment de votre cessation d'activité, sachez que vous bénéficiez gratuitement d'une couverture maladie pendant un an.

Au-delà, si vous ne reprenez pas d'activité, pour être couvert(e), vous devrez vous affilier à la couverture maladie de votre conjoint s'il en possède une ou bien cotiser à titre volontaire à la Sécurité sociale pour les indépendants.

Une fois à la retraite, adressez une photocopie de votre titre de retraite à l’agence de Sécurité sociale pour les indépendants de votre région pour bénéficier du remboursement de vos dépenses de santé.